UXDE dot Net Wordpress Themes

Mars et Vénus se rencontrent de John Gray

le

marsetvenus

Pour réussir une rencontre : il faut du temps, la bonne personne et le bon moment….
Et en attendant que toutes ces conditions soient réunies : faites un peu de lecture !

Comme beaucoup, et sans avoir lu le premier bouquin de John Gray, j’ai bien intégré la classification inventée par John Gray qui, pour nous expliquer les problèmes de communication entre les sexes, nous a dit que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus.

Un jour, dans une librairie, je suis enfin tombée sur le livre et, curieuse, j’ai parcouru en vitesse son contenu… pour le déposer assez rapidement : il était évident que l’ouvrage s’adressait surtout aux hommes et aux femmes déjà en couple et qui ne se comprennent pas.

Passons rapidement sur mon interrogation quant à savoir comment tous ces couples ont réussi à se former alors que visiblement hommes et femmes parlent une autre langue.

Ma principale préoccupation est d’apprendre comment utiliser et comprendre ces différences au début d’une nouvelle relation. Pas parce que j’y crois vraiment… mais on ne sait jamais !

John Gray a compris qu’il y avait une demande (je me croyais unique et voilà comment je découvre que des milliers d’autres se posent les mêmes questions que moi) et a donc sorti un livre adressé aux célibataires : « Mars et Vénus se rencontrent ».

Ma première impression à sa lecture ? Rencontrer quelqu’un paraît aussi simple que de suivre une recette de cuisine !

Il faut d’abord quelques ingrédients de base (confiance en soi, choix de la bonne personne, écarter rapidement ceux avec qui un avenir n’est pas envisageable, se préparer, ouvrir son coeur, ….).

Ensuite, il est nécessaire de suivre les cinq étapes dans l’ordre et respecter les temps de cuisson (cela passe de la période d’attraction à celle de l’engagement, en passant par les doutes, l’exclusivité et l’intimité).

Cela paraît simple, mais peut-être un peu trop mécanique, voire calculé à mes yeux.

Enfin, le bouquin se penche sur les mille et un détails qui peuvent nous échapper durant notre quête et nous invite à faire preuve de patience, à comprendre l’autre et ses peurs. Il répond même à la question que toutes les filles se posent un jour « Pourquoi est-ce qu’il ne me rappelle pas ? » !

Le grand avantage de son livre, en plus de répondre à certaines questions, est qu’il met en avant des comportements mais sans jamais blâmer personne. Il permet d’envisager les nouvelles rencontres avec plus de sérénité et de tolérence. Et ça, c’est un très bon point !

Bien sûr, c’est un livre à l’américaine : un rien paternaliste et d’un optimisme un peu simpliste : la réussite semble être entre les mains de celui qui le veut réellement…

C’est donc un ouvrage à lire pour se remettre quelques idées en place et garder espoir, mais dont j’aurais peut-être tendance à oublier (un peu vite) les enseignements dès qu’une nouvelle rencontre se profile à l’horizon….

Est-ce que vous l’avez-lu ? Et surtout : avez-vous essayé (et réussi !) de le suivre à la lettre et quel résultat est-ce que cela a donné ?

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *