UXDE dot Net Wordpress Themes

le zapping

le

shutterstock_176853392-001

« Une rencontre c’est le début d’une séparation »

m’a confié une femme de passage à qui je disais que je voulais écrire un nouvel article pour le blog. Comme toutes les formules réussies, elle est convaincante et un peu surprenante. Il est rare à notre époque de croiser des couples pour qui la rencontre serait l’aboutissement de leur vie, avec la certitude que ça va durer. Je ne sais pas si cette femme parlait de la rencontre amoureuse ou de la rencontre en général, ni ce qu’elle pensait exactement de la séparation, mais sa confession était énoncée plutôt gaiement. Parce que la séparation n’est qu’une étape, parmi d’autres de nos vies amoureuses. Et surtout, parce que la rencontre en général, est quelque chose d’assez fugace. On passe notre temps à rencontrer des gens qui ne restent pas dans nos vies, malgré la magie des outils virtuels qui nous connectent et nous permettent en théorie de franchir si facilement les cordes entre une relation formelle et intime. Mais pour s’impliquer et durer, les écrans ne suffisent pas toujours, au contraire.

Pour moi, la formule parle plutôt d’autre chose que de la rencontre. Des séparations amoureuses, j’en ai connues comme tout le monde. Des rencontres aussi. Parfois, c’était moi qui partais. D’autres fois, mes compagnons. Parfois, c’était moi qui rencontrais, d’autres fois, je me laissais approcher. Et comment passe-t-on de l’une à l’autre ? Il suffit que l’immaturité ou l’inconstance, surtout l’inconstance, fasse son travail.

La rencontre se définit et se redéfinit en fonction des vérités de l’époque. La nôtre reste indéniablement celle du zapping. Même ceux qui aimeraient faire durer le plaisir ne sont pas forcément programmés pour supporter l’usure de toute relation.

Et vous, comment, la comprenez-vous, cette définition de la rencontre ?

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *