UXDE dot Net Wordpress Themes

La rencontre en ligne est toujours populaire après 50 ans

le

Se rencontrer sur internet n’est pas un privilège réservé à la jeunesse, loin de là. Lorsque les moins de 30 ans se dirigent plutôt vers les applications dites de « fast-dating », leurs aînés leur préfèrent les sites de rencontres plus conventionnels. Par conventionnels, comprenez ceux dont les profils ne se résument pas à une photo légendée par trois mots de description. Comme l’exigence progresse avec l’âge, les cinquantenaires et plus se tournent davantage vers les plateformes qui la met en avant, l’exigence. Contrairement à d’autres services numérisés, la rencontre en ligne n’a pas sauté de génération. Et Pourquoi donc ?

La qualité avant la quantité

Passés 50 ans aujourd’hui, les célibataires (hommes et femmes confondus) sont généralement en quête d’une relation sérieuse ou du moins stable. Divorcés ou pas, avec enfants ou pas, la rencontre en ligne est un moyen efficace pour se connecter avec une personne et d’en faire peut-être à terme, un partenaire de vie. Après 50 ans aussi, on sait ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas. Mais pour pouvoir répondre à la question et être certain de ne pas faire d’erreur de casting, prendre son temps est la règle de mise. Ce n’est pas parce que vos parents ou vos grands-parents ne sont pas sur vos applications (heureusement me diriez-vous) qu’ils ne cherchent pas l’âme sœur. Seulement, ils le font sur des sites qui correspondent plus à leurs attentes. Leur credo : cibler mieux pour perdre moins de temps à l’arrivée.

La rencontre IRL (in real life) après 50 ans : pas si simple

Pour faire des rencontres au gré de son quotidien, il faut donner du temps à sa vie sociale. Pas toujours évident lorsqu’une vie de famille et/ou un emploi prenant monopolise la majeure partie de l’agenda. Mises à part ces – rares – rencontres qui prennent racine à la terrasse d’un café ou dans une file de supermarché, changer sa routine est le moyen le plus sûr pour croiser de nouvelles têtes. Avec les soucis du planning s’ajoutent ceux de l’entourage, car les plus de 50 ans sont davantage enclins à être entourés par des couples. Je n’apprends rien à personne s’agissant du tabou persistant du célibat après un certain âge, et ce notamment chez les femmes. Difficile dans ces conditions de trouver des prétendant(e)s à la pelle.

Rencontre en  ligne : remède contre la solitude ?

Exigence élevée et opportunités éparses ne sont pas les seules raisons qui poussent les aînés à s’inscrire sur les sites de rencontres. Comme tout un chacun, ils aspirent au partage et à l’intimité avec des personnes qui collent à leurs attentes. Plus qu’un intermédiaire, le site de rencontre est aussi un formidable outil de lutte contre l’isolement et la solitude qui frappent souvent les 50 ans et plus. Consacrer quelques heures par semaine à des conversations, même s’il s’agit de chats, peut se révéler d’une aide précieuse à tous ceux pour qui le téléphone ne sonne plus assez. Concernant ce dernier motif, ne soyez pas dupes : il s’applique aussi à la jeune génération. Si les modes de rencontres en ligne divergent en fonction de l’âge, la solitude reste le socle essentiel de toute démarche…

Si vous aussi vous avez plus de 50 ans et que vous êtes en quête d’une relation sérieuse, n’hésitez pas à vous inscrire gratuitement sur www.rendez-vous.be pour y faire de nouvelles rencontres.

A propos de l'auteur

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *