UXDE dot Net Wordpress Themes

Le casual dating – Partie 1

le

casual_dating_rendez_vous_blog

Partie 1

Vous connaissez le casual dating ? Non ? Et pourtant, c’est une des tendances qui pourrait vous convenir, si vous cherchez à faire des rencontres sans aucun souci du lendemain. Nous savons que c’est le cas de pas mal d’entre vous, et que même si vous ne mettez pas de nom sur la chose, vous préférez envisager la rencontre sous ses aspects les moins contraignants. Si votre truc, c’est une bonne soirée suivie d’un peu d’exercice à l’horizontal pour garder le rythme en matière de coïts sans vraiment s’embarrasser du romantisme qui pourrait vous conduire à l’attachement, alors vous faites partie du clan.

Rien de mal à ça, vous pouvez avoir de multiples raisons de ne pas vouloir plus que le minimum : une personne qui vous convienne physiquement et moralement, sans trop compliquer les choses. Votre quotidien est peut-être déjà presque saturé, de contraintes et de plaisirs que vous n’avez pas envie de partager. Vos habitudes, vous les gardez pour vous. Chacun sa vie.

Ça peut sembler un peu égoïste, mais tant que la couleur est annoncée clairement, pourquoi pas ? Il y a plein de cas où on n’est pas prêt émotionnellement à envisager autre chose que d’avoir un peu de répondant entre adultes, sans devoir envisager quoi que ce soit d’autre que des parenthèses à deux.

Admettons-le, la bonne volonté s’use avec le temps, alors même si le casual dating n’est pas la solution de longue durée, ça peut aussi dédramatiser l’approche de l’autre. Non, tout le monde ne cherche pas tout le temps à mettre quelqu’un dans sa poche, à se présenter sous son meilleur jour, ou à rendre le futur différent du présent. Non, ce n’est pas obligatoire d’avoir envie de se réveiller à côté de quelqu’un, ou d’adopter des habitudes complètement étrangères, comme dormir la fenêtre ouverte ou écouter la radio mal réveillé. (Sans compter les incompatibilités d’appréciation de quelles sont les minutes les plus précieuses à partager à deux, l’éternel débat sur le fait que les femmes parlent trop et les hommes pas assez, et tous les malentendus qui en découlent.)

Il faut pourtant reconnaître que le casual dating ne fait pas ses preuves en matière de rapprochement, c’est un peu le truc des enfants gâtés, ceux qui n’ont jamais aimé prêter leurs jeux ou dévoiler leurs véritables goûts. On en connaît tous (on en fait tous un peu partie) et même si, nous, chez rendez-vous, notre truc, c’est la rencontre, qui fait un peu battre le cœur et chavirer les certitudes, on a envie de se laisser bercer par une petite brise de cynisme. Avant la tempête du grand amour.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *