UXDE dot Net Wordpress Themes

Exigence ou peur de l’engagement : comment faire la différence ?

le

Exigence ou peur de l'engagement : comment faire la différence ?

« Je n’ai pas peur d’être en couple, je suis exigeant(e), c’est différent ! ».

Combien de fois n’avez-vous pas entendu cette phrase de la bouche d’un(e) de vos ami(e) ? Combien de fois l’avez-vous peut-être même vous-même prononcé ? L’exigence est le nouveau maître mot en matière de rencontres amoureuses. Être exigent(e), ça veut dire avoir des critères de sélections élevés et/ou nombreux pour choisir l’être aimé, et donc avoir (ou donner l’impression d’avoir) une bonne estime de soi. Mais l’exigence, nouvelle excuse des célibataires endurcis, est-elle vraiment la raison pour laquelle il est difficile de trouver chaussure à son pied ? Voici pistes pour y voir plus clair.

Se poser les bonnes questions

Il est toujours très instructif de faire le bilan pour mieux aller de l’avant. Comprendre ses anciennes relations amoureuses, c’est s’assurer de faire moins d’erreurs lors d’une prochaine rencontre. Dans le cas où vous n’avez jamais ou presque jamais été en couple, la raison la plus probable à cela est sûrement que vous ne désirez pas vraiment l’être. Et vous avez le droit. Vouloir garder une certaine indépendance qu’offre le célibat est tout à votre honneur. Pour les autres, ceux qui ne sont jamais en couple mais souhaiteraient l’être, les blocages viennent probablement de vous. Sachez d’abord que la peur de l’engagement, comme on adore l’appeler, est une construction sociale qui s’est développée au fur et à mesure que le couple traditionnel s’est délité. Aujourd’hui, il n’est plus obligatoire d’être en couple, de fonder une famille, de se lier à un-e autre pour la vie. Et c’est tant mieux ! Mais la peur de l’engagement n’est en fait rien d’autre qu’une peur d’être dépendant émotionnellement de quelqu’un d’autre, une peur de souffrir quand viendra l’heure d’un attachement durable. Beaucoup préfèrent alors ne pas s’y risquer. Et si toutes vos anciennes relations se sont terminées avant d’avoir commencé, c’est bien la peur qui vous guide. Pas celle de s’engager car s’engager en amour est différent d’un couple à l’autre, mais bien celle de se dévoiler et d’être vulnérable.

Qui dit quoi ? : la famille, les amis, les ancien(nes) conjoint(es)

Sans affirmer que tous les conseils et remarques sont bons à prendre. Vous seul-e devez savoir ce qui est bon pour vous. Pourtant, vos proches ne sont pas vos ennemis sur la question et les écouter peut vous aider à prendre ce recul dont vous avez besoin pour répondre à la question. Vos parents, vos amis de toujours et tous ceux qui suivent vos péripéties amoureuses depuis la première heure : que disent-ils de votre situation ? Selon eux, êtes-vous trop difficile ? Passez-vous à côté de belles histoires pour les mauvaises raisons ? Ou bien tombez-vous effectivement sur des mauvais numéros à chaque fois ? Car évidemment, toutes les combinaisons ne sont pas bonnes et il faut qu’une certaine alchimie se mette en place pour construire une relation. Et pourtant, aucune recette magique ni aucune liste de critères prédéfinis n’interviennent dans ce processus. Vous ne savez jamais avec qui cette alchimie peut (ou ne peut pas) fonctionner.

Le « perfect match » n’existe pas !

Qu’on soit bien clair là-dessus : si les sites de rencontres vous permettent aujourd’hui de vous lier à des personnes qui partagent vos centres d’intérêt, vos idéaux ou vos ambitions, rien ne peut vous garantir la personne parfaite pour vous. Pour la simple et bonne raison qu’elle n’existe pas ! Nous sommes tous exigeants selon nos propres critères car tout le monde (ou presque) désire être aimés à sa juste valeur. Mais si vous pensez encore que votre âme sœur est quelque part sur cette planète, il est temps de se réveiller. Beaucoup de personnes vous correspondent et elles ne sont pas forcément là où vous le pensez. Ne mettez pas trop d’obstacles sur votre route amoureuse car vous risquerez de passer à côté de celui ou celle qu’il vous faut. N’idéalisez pas l’amour, vivez-le !

  Et pour augmenter vos chances, commencez par vous rendre dès maintenant et gratuitement sur www.rendez-vous.be !

A propos de l'auteur

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *