UXDE dot Net Wordpress Themes

La vérité sur… l’orgasme simulé – Partie 2, les témoignages

le

la-verite-sur-le-point-g-big

« Je crois que je l’ai fait une fois. Je dis « je crois » parce que je me souviens pas bien… Après un temps, les orgasmes se cofondent entre les orgasmes exceptionnels, et les orgasmes de confort, plus routiniers. » Une femme

« Hahaha! aucune expérience à ce sujet (c’est pas mon truc.) » Un homme

« Oui, j’ai déjà simulé plein de fois, c’est grave ? » Une femme

« L’intérêt c’est que le mec s’en aperçoive pas, donc tu devrais interviewer des nanas. » Un homme

« Moi ça m’est arrivé, pour pas vexer, c’est crétin. » Une femme

« Je ne pense pas avoir eu face à moi quelqu’un qui feignait, mais est-ce là vanité de ma part ? » Un homme

« Moi j’ai simulé parfois quand j’avais envie que ça s’arrête, pour faire plaisir alors que je ne ressentais rien, ou que j’avais envie de faire pipi ou de dormir. » Une femme

« En tant qu’homme, je ne simule pas mais des fois je ne crie pas non plus beaucoup alors au moment de jouir parfois je m’arrange pour quand même pousser un grand « han han », de façon à ne pas avoir l’air goujat. Si on simule le cri plutôt que le plaisir ce n’est pas vraiment simuler si ? » Un homme

« Avec mon mari, j’ai jamais simulé. » Une femme

« Je me suis longtemps demandé comment voir si les femmes simulent. À ce stade de ma vie il me semble que le rose des joues ne trompe pas pour signifier un orgasme réel. Mais je peux me tromper… » Un homme

« Certaines personnes simulent, pas par dissimulation, mais pour s’entraîner. Mon ex, pour s’endormir, commençait par faire semblant et ça marchait. Je ne sais pas si elle simulait en d’autres domaines, par contre. » Un homme

« Simuler, c’est tentant, parfois, mais faut faire gaffe de pas devenir la comédienne de sa propre vie… » Une femme

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *