UXDE dot Net Wordpress Themes

La vérité sur… les préservatifs – Partie 1

le

La-vérité-sur-les-préservatifs-rendez-vousLa vérité sur… les préservatifs - Partie 1

Les préservatifs, ce sont un peu les amis d’un soir, ceux qu’on croise et avec qui on sympathise plus ou moins, mais qu’on ne revoit jamais, ceux sans qui la soirée risque d’être un peu moins réussie que prévue, mais qu’on aimerait voir disparaître assez vite.

Les préservatifs, il faut les comprendre, et comme pour les amis, il faut parfois faire des concessions pour garder le contact. Parce que ce sont des alliés incontestables d’une sexualité un peu aventureuse. Ils protègent des bébés et surtout des maladies, parce que même si on aimerait que nos corps nus soient assez forts pour s’aimer à fond, on ne peut quand même pas en rester à l’état de nature absolu, pour les aventures d’un soir.

La plupart des hommes et des femmes les réservent à ça, justement, à ces escapades sexuelles qui ne préjugent pas de la suite, les nuits sans sommeil ou on glisse, avant de partir, au moins un petit carré argenté dans son portefeuille, parce que bon, les sorties sont aussi faites pour s’envoyer en l’air.

Même si le pied, c’est sûr, ne tient jamais à la capote elle-même, mais à tout ce qu’il y a autour, avant et après l’enrobage. Mais se conformer au safe sex, c’est aussi un bon moyen de tester les constances, pour se promettre qu’après quelques temps avec, si on s’aime un peu, et qu’on veut se toucher sans retenue, et bien on y pensera. Un petit test et beaucoup de confiance plus tard, on pourra envisager sérieusement de s’en passer.

La vérité sur les préservatifs, donc, c’est qu’il y a les prudents qui savent s’accommoder du rituel, et les autres qui avouent qu’entre la théorie (jamais sans) et la pratique (mais où est donc passé ce truc ?) il y a au moins cinquante nuances d’utilisation du latex.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *