UXDE dot Net Wordpress Themes

Quelques conseils pour bien chater sur un site de rencontre

le

chat-sur-les-sites-de-rencontres-blog-Rendez-Vous.be

Bravo, vous venez de vous inscrire sur le site de rendez-vous, vous avez renseigné votre profil, trouvé une photo pas mal (ou sinon changez-là, il est encore temps !), pris un peu de temps pour visiter les pages des autres, et repéré, quelques personnalités à votre goût, il ne vous reste plus qu’à engager la conversation. Savourez ce moment rare de solitude pleine de promesses, avant de plonger le nez sur votre clavier, tout en glissant les yeux sur l’écran : c’est parti.

Nous tenons d’abord à vous encourager, d’autres l’ont fait avant vous, et ça peut être assez amusant, de faire signe à des inconnu(e)s. Même si ce n’est pas une fin en soi, le chat est devenu un moyen de conversation comme un autre.

La question technique

Vous êtes prêts ? C’est bien. Première constatation : le chat fausse complètement les personnalités. Vous vous exprimez aussi facilement à l’oral qu’un commentateur sportif, mais vous tapez moins bien que votre grand-mère qui est sur facebook depuis dix ans, et vous regardez vos touches en même temps ?

Bonne chance, ça risque d’être un peu difficile au début. Jetez de temps en temps un coup d’œil sur l’écran, pour vérifier que vous parlez de la même chose que les mots que vous pouvez lire, et que vous répondez à d’éventuelles questions. L’expérience vous montrera qu’il est parfois nécessaire de répéter une information deux fois, quand on n’est pas sûr que l’autre l’ait lue. C’est comme ça, le chat n’a pas de mémoire.

On oublie ce qui s’est dit assez vite. On peut donc répéter les choses importantes, pour être sûr que tout le monde a compris. Préciser éventuellement vos compétences : taper sur un clavier lentement ne veux pas dire qu’on réfléchit moins vite. Et voici une bonne occasion de proposer un rendez-vous, en expliquant que vous êtes plus à l’aise à l’oral. Pour info, il existe des méthodes pour apprendre à taper pas à pas. Il suffit de suivre des leçons pendant quelques semaines, en rêvant aux conversations plus fluides qu’un autobronzant que vous pourrez avoir. Autant dire que ce n’est pas du temps perdu, si vous envisagez sérieusement de communiquer à distance avec d’autres humains.

La question du franc-parler

Attention, maintenant que vous êtes un ténor du clavier, sachez qu’un site de rencontre ne ressemble pas à une partie de baby foot dans le bar que vous fréquentiez quand vous aviez seize ans. Si votre charisme vous a toujours permis de faire face à des inconnu(e)s dans les lieux publics, pour aller droit au but, attention à ne pas oublier le conseil numéro 1 de tout échange sur internet : apprendre à apprécier les distances.

Il n’existe pas encore de manuel de savoir-vivre virtuel, mais ça ne saurait tarder, parce que la frontière est souvent difficile à évaluer entre le formalisme des lettres d’autrefois qui ne tient pas la route quand le chat démarre vraiment, et le sans-gêne absolu, qui fait qu’on s’adresse aux autres sans leur dire bonjour, sans leur demander si on les dérange, et en exigeant des réponses immédiates, alors que la personne n’est pas en face de nous. Être en ligne veut simplement dire qu’on est en vie. Mais ce n’est pas parce qu’on est en vie qu’on a envie.

Deux règles à retenir : la courtoisie est élémentaire, la patience indispensable.

La question du deuxième degré

Vous êtes très deuxième degré, tant mieux. Mais, à moins que l’expérience ne vous l’ait déjà enseigné, vous réaliserez assez vite que votre sens de l’humour va buter sur l’ingratitude du hors-contexte. Alors n’en faites pas trop. Il n’est pas exclu que la personne avec qui vous enchaînez subtilement les allusions sexuelles soit en fait en train d’attendre à la caisse du supermarché et de discuter avec sa voisine de l’angoisse du selfscanning en même temps. Tout ça n’est pas forcément exclusif et sérieux, et ce n’est pas encore un moment privilégié à deux. Pourquoi ne pas utiliser quelques smileys pour préciser vos intentions, sans vous cassez la tête sur le mot juste ?

Tout le monde chatera une fois dans sa vie, à vous de jouer. Laissez-vous emporter par les émoticônes, et s’il y a du répondant, ouvrez grands les yeux comme ce petit bonhomme jaune qui rassure de son sourire. Comme pour une vraie rencontre. Il ne suffit pas de rester centré sur soi pour réussir l’affaire, relisez ce que l’autre vous dit, et rebondissez sur ses mots comme sur le matelas sur lequel vous finirez peut-être, si telle est votre motivation.

Et n’hésitez pas à venir nous raconter les conversations les plus marquantes que vous avez eues… On est des filles, et on adore les histoires.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *