UXDE dot Net Wordpress Themes

Je discute avec des personnes intéressées par mon profil en ligne mais je n’ai pas le courage de les rencontrer. Comment faire ?

le

Je n'ose pas la rencontrer

 

 

On le sait bien : il est toujours plus facile de se dévoiler par écrans interposés que face à une personne physique. Parce que beaucoup d’entre vous ont peur de rencontrer la ou les personnes avec qui elles discutent sur internet, la lassitude des sites de rencontres peut très vite arriver. Et c’est bien normal. D’abord virtuelles, les rencontres en ligne ne sont logiquement que les préludes des rencontres réelles mais passer cette étape n’est pas toujours évident. Et c’est bien pour ça que l’on commence devant son ordinateur. Quelques pistes pour passer du virtuel au réel…

Être honnête avec votre interlocuteur-trice

N’ayez crainte, la majorité des personnes avec qui vous parlez sur les sites de rencontres (sauf erreur de casting majeure) sont comme vous. C’est à dire qu’ils choisissent ce premier mode de contact pour les mêmes raisons que vous. Exigence, manque de confiance en soi, timidité, manque de temps : les motivations sont nombreuses. Sans se mentir, si votre difficulté réside dans le fait d’aller rencontrer votre « match », vous êtes probablement soit timide, soit peu confiant-e, soit les deux. Bonne nouvelle pour vous : la personne en face de vous l’est sûrement tout autant. N’ayez pas peur de le dire. Profitez de la liberté qu’offre votre clavier pour être honnête sur votre ressenti. Pour commencer, vous en apprendrez un peu plus sur la personne selon comment celle-ci réagira à votre aveu. Ensuite, vous vous sentirez sûrement plus à l’aise, d’autant que votre interlocuteur-trice est peut-être dans le même cas que vous. Brisez la glace sur internet pour éviter de le faire IRL (in real life) est une solution efficace qui a l’avantage de vous rapprocher un peu plus de la personne qui vous intéresse…

Varier du rendez-vous traditionnel à deux

Pourquoi se focaliser toujours sur le rendez-vous romantique autour d’un verre ou d’un bon repas ? Pour les plus frileux d’entre nous, il est parfois plus facile de commencer par un rendez-vous intermédiaire, histoire d’être sûr-e que la personne qui nous a tant plu en ligne nous plaît aussi dans un contexte qui nous est familier. Choisissez un endroit, un environnement ou une activité qui vous met à l’aise (et si possible en valeur) et imposez vos règles du jeu. Qu’on s’entende, le but n’est évidemment pas de mettre l’autre mal à l’aise car le rendez-vous serait également gâché mais de mettre toutes les cartes de son côté pour apparaître sous son meilleur jour. De cette façon, votre confiance en vous sera boostée tandis que diminueront vos angoisses liées à la rencontre. Si le fait de vous retrouver face à face, à la merci du regard de quelqu’un vous paralyse, soyez inventif et proposez un rendez-vous original qui vous correspond. En plus de vous rendre plus serein-e, vous dévoilez un centre d’intérêt qui vous tient à cœur à votre rencard. Reste à savoir si il ou elle le partage ou pas…

Essayer d’autres moyens de rencontres

Il arrive parfois que l’angoisse d’une rencontre arrangée via internet soit trop forte et qu’il faille davantage que quelques arrangements pour remédier au problème. Un conseil pour ceux qui appartiennent à cette catégorie : ne vous forcez pas ! La rencontre en ligne n’est probablement pas votre meilleure option, et ce n’est pas une catastrophe. Malgré le fait que nous soyons à l’ère du tout numérique, sachez qu’il existe d’autres moyens de rencontrer vos futur-es conjoint-es. Pêle-mêle : les speed-dating, les voyages organisés, les vacances et soirées spéciales célibataires, etc. N’ayez pas peur de vous ouvrir à d’autres ambiances. D’autant plus que ce genre de cadres admettent aisément que l’on y aille en groupes !

 

Mais pour ceux qui continuent d’approuver l’efficacité prouvée des sites de rencontres, vous pouvez vous rendre dès maintenant et gratuitement sur www.rendez-vous.be !

A propos de l'auteur

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *